2018 Les voeux du maire

 Chères Villefranchoises, chers Villefranchois,

C'est avec un réel plaisir que nous vous accueillons pour cette traditionnelle cérémonie des voeux, un moment privilégié de l'année : temps de rencontre et de convivialité.

Il est essentiel de maintenir la tradition des voeux du maire et du conseil communal, c'est dans cet état d'esprit que nous nous retrouverons ensuite autour du buffet.

Avec le conseil communal, nous avons le plaisir sincère de vous souhaiter une belle année, une année d'épanouissement dans votre vie personnelle, professionnelle, familiale, associative, culturelle, voire sportive, mais aussi c'est l'occasion de vous remercier pour votre engagement, à quelque niveau qu'il soit, en faveur de notre commune.

Je suis heureux de constater que vous êtes nombreux, je vous remercie de votre présence.Nos rencontres sont souvent éphémères.

Saluons particulièrement les nouveaux résidents de notre commune.Pour ceux pour lesquels nous ne l'avons pas encore fait, nous les accueillons. Si vous êtes présents, et si nous ne nous sommes pas encore rencontrés, faisons le à l'occasion de cette cérémonie.Voilà un signe positif du bien vivre à Villefranche.   

 Notre commune a perdu plusieurs de ses habitants, j'ai naturellement une pensée pour les familles touchées. Nous enregistrons 11 naissances, la dernière datant du 24 décembre, et 3 mariages ont été célébrés.

A celles et à ceux qui constituent la vie associative de la commune, bravo et merci pour vos actions, vous êtes méritants : pour les nommer, le comité des fêtes, l'association de nos aînés, l'association des parents d'élèves, l'association des pompiers, Clic, apex.

Je ne citerai que certaines de vos manifestations : le vide grenier, le loto, la fête des étangs, le 14 juillet, le marché de Noël, la Sainte-Barbe, la tartiflette, pardon pour celles que j'ai oubliées. Merci à vous pour les décorations de Noël : rues et salle des fêtes.

Il me faut aussi parler de l'inauguration de la réception des travaux de notre église, vous avez épaulé la commune tant sur le plan matériel que sur le plan humain avec le coté rassurant de votre expérience de l'organisation.Vous avez aussi assisté la commune lors de deux initiatives : une séance de cinéma plein air et un concert dans notre salle. Merci encore. Nous sommes partenaires.

Je ne serai pas complet si je ne parlais pas du rassemblement des "Villefranche". C'est avec plaisir que nous sommes partis à ce rassemblement qui s'est tenu en 2017 à Villefranche du Périgord. Nous y avons retrouvés les fidèles comme Villefranche du Cher avec sa banda, mais aussi Villefranche le Château (dans le Var). Oui, là-bas, nous avons représenté notre Villefranche, donc Charny Orée de Puisaye.

Le tissu de notre commune, c'est également celui de nos commerçants, artisans et toutes autres professions qui révèlent l'aspect économique de notre commune.Je les remercie de leur présence, je vous salue tous, la direction d'ACR, M. Darche, M. Bonnichon, M. Grandjean, M. Coquillon, M. Juchors, mais aussi notre bar tabac loto et notre boulangerie.

N'oublions pas de noter les engagements de notre docteur M. Péchart, merci à Mme Péchart pour votre action envers le culte : la tradition de la crèche, pour votre temps passé à ouvrir notre église, merci aussi pour votre aide à la construction de l'historique de celle-ci.

Des remerciements soutenus à nos pompiers, toujours aussi nombreux, ils ont retrouvé leur champs d'actions.

Des remerciements à nos agents administratifs et techniques pour l'engagement à faire un travail remarquable, aux enseignantes de nos écoles et autres associations qui travaillent pour notre territoire (centre de loisirs, aides à la personne). Des remerciements à l'action de notre gendarmerie, je salue notre référent ici présent.

Mes remerciements sincères à celles et ceux d'entre vous du conseil communal qui, par vos actions, représentent notre engagement envers la population avec un état d'esprit de service aux habitants. Jean, merci pour notre site internet.

Je n'oublie pas les membres de l'association foncière pour leurs actions, elles sont mesurables.

Comme je le dis à chaque fois, l'exercice du discours des voeux est toujours difficile : que se passe-t-il à Villefranche, retracer l'année passée, dire ce qui nous attend cette année, je le ferai avec optimisme, le plus court possible. 

Souvent, les administrés de Villefranche me questionnent sur le statut de maire délégué qui serait, selon eux, réducteur. Je leur réponds que certes, maire délégué, mais maire assurant toujours des missions de maire et disposant de droit d'un pouvoir consultatif sur les décisions concernant sa commune, mais aussi adjoint au maire assurant ainsi les délégations que lui a confié le maire. La commune déléguée continue d'exister.

Ainsi, nous avons inauguré la réception des travaux de notre église, je reconnais que nous n'avons pas encore soldé le rebranchement des deux candélabres au-dessus de l'entrée, Il nous faut absolument le faire en 2018 : optimisme.

Vous l'avez constaté, à chaque endroit où, pour des raisons réglementaires, nous avons accepté un regroupement de la collecte des déchets, une petite plate-forme de localisation a été construite.

Après le transfert de la boulangerie rue de Joigny en 2016, 2017 a vu la concrétisation du projet de construction d'une extension à destination de la fabrication du pain, c'est chose faite, la construction commence en ce début d'année. Elle aboutira à la fin de ce semestre avec le transfert du four. Je laisserai M. Courtois en parler plus longuement.

En ce qui concerne nos voiries, si des élus de Villefranche pensent que nous vivons une pause de 2 ans maintenant quant à l'entretien, ce sont quand même une extension de la rue des Grandchamps, la transformation d'un chemin en une route à Bralon et du goudronnage qui ont été réalisés en 2017.

Et c'est dans le cadre d'un assèchement de plusieurs routes en vue d'un goudronnage en 2018 que des fossés et des banquettes ont été refaits en 2017, que de l'élagage d'arbres a été réalisé.

A été entrepris le remplacement fastidieux des blocs boîtes à lettres et je reconnais ne pas maîtriser le sujet avec la poste, mais le remplacement a commencé route de Villeneuve.

L'entretien quotidien de notre commune y compris celui du cimetière est satisfaisant.

Pour 2018, comme précité plus tôt dans mon intervention, notre projet d'extension de la boulangerie aboutira au mois de juin. Les travaux se dérouleront dans les 6 prochains mois, aucun écart n'est possible, nous ne devons prendre aucun risque remettant en cause cette planification, la commission travaux en a la charge.

2018 sera la concrétisation de la construction du pylône à destination de la téléphonie mobile de base, son implantation issue de critères techniques précis s'est fixée sur le site de la Chanteraine au-dessus de Villefranche. Nous sortirons enfin de notre zone blanche après l'installation du matériel par l'opérateur. Je laisserai M. Courtois commenter ces derniers points.

2018 sera aussi le cadre de travaux d'études d'un projet relatif à l'assainissement collectif commun avec la commune de Dicy. Le système de Villefranche étant à saturation.

Nous avons travaillé nos programmes voiries et travaux 2018. Il pourront être jugés ambitieux mais, pour les voiries, elles retrouveraient un cours normal d'entretien, à savoir la prise en compte du critère d'un goudronnage tous les 10/12 ans, critère cher à Villefranche. Pour les travaux, ce sont des solutions de maintenance justifiées sur nos bâtiments ou autres réparations comme la réfection de toitures, peintures, etc... la gestion du patrimoine en bon père de famille et c'est avec ténacité que nous les suivrons dans les commissions de la commune en charge de ces compétences, via notre référent, en référence de ce qui a été fait en 2017.

Le démantèlement du transformateur haut, impasse de la grande pièce est aussi planifié pour 2018 au profit d'une cabine basse.

Courant premier trimestre, nous serons sollicités par la campagne de remplacement de nos compteurs électriques, nous passerons au compteur Linki. Nous sommes à votre disposition pour toute information complémentaire.

Voilà en quelques phrases dressé le bilan et notre feuille de route. Sans doute, il nous faudra fixer des priorités.

Je compte beaucoup sur nos conseillers communaux. Nous nous sommes réunis plusieurs fois en 2017, voire en commission, afin de faire remonter nos intentions ou remarques, certes à titre consultatif, mais remontées quand même. Pour mémoire, huit d'entre nous sont conseillers municipaux. Nous n'hésitons pas à contester certaines délibérations  quand nous pensons différemment.

Au terme de deux années de fonctionnement avec une structure de notre administration toujours en évolution (rationalisation de certaines missions, intégration de chargé de mission, chargé de développement territorial, centralisation sur la mairie principale, etc.), c'est vers une certaine performance que nous tendons. Elle est essentielle en termes d'ingénierie pour nos projets structurants, en termes financiers par des économies de fonctionnement, mais aussi en efficacité d'organisation tant sur le plan administratif que technique.

C'est ainsi que les secrétariats de mairies déléguées ont évolué : la secrétaire de mairie ne sera présente à Villefranche qu'une fois par semaine : le mardi de 15 h à 19 h. Outre les activités spécifiques à la commune déléguée, elle est la transmission entre la commune déléguée et la commune centrale. A cette occasion, nous souhaitons la bienvenue à notre nouvelle secrétaire, Mme Paule Marchand à compter de ce début d'année.

Vous noterez que l'entretien des banquettes de notre commune est maintenant à la charge d'un prestataire. Notre service technique réservant cet entretien quand il est nécessaire hors contrat.

Ce sont là les modes de fonctionnement de Charny Orée de Puisaye. Nous pouvons noter encore plusieurs désagréments pouvant apporter des sentiments négatifs chez nos administrés, comme chez nos élus, mais je suis persuadé que nous sommes sur le bon chemin. Nous devons encore nous adapter.

Mais, s'adapter ne signifie pas faire table rase du passé ou renoncer à ce qui fait notre singularité, s'adapter ce n'est pas subir non plus, ne pas vivre des mutations comme une contrainte mais comme des opportunités, alors faisons-le le mieux possible.

Puisque j'aborde Charny Orée de Puisaye, M. Courtois nous parlera directement des projets engagés ou à engager.

Pour ne parler que de la cuisine centrale et pour reprendre des mots de mon collègue maire de Saint-Martin, sûrement des agriculteurs seront partie prenante quant à l'alimentation en légumes de cette cuisine, en tous cas, je le leur souhaite. C'est un projet qui marque le dynamisme de la politique : mieux nourrir les personnes et rapprocher les producteurs des consommateurs.

Tout comme la concrétisation de notre boulangerie, projet difficile en termes de décisions qui marque le souhait du maintien d'un commerce existant dans une commune rurale, c'est un des éléments de l'attractivité de notre territoire, entretenir une vie directement dans la commune (boulanger, restaurant, etc), nous pouvons y construire un vrai développement surtout quand la situation géographique le permet, sur un axe de circulation important par exemple.

Bien entendu, Charny Orée de Puisaye centre bourg porte naturellement ce que ne peut pas faire une commune de petite taille : relais de service public, maison de la santé, pharmacie, centre commercial, commerces, banques, équipements sportifs, culturels, etc.

Voilà l'état d'esprit que nous devons porter, en associant tout ce qui peut rapprocher les élus de la population, notre devoir de les accompagner dans leur dynamisme. 

Tout comme nous devons être optimistes en regard des compétences que porte notre grande collectivité : le développement économique, le tourisme, la gestion de nos déchets, etc., sachons que des décisions peuvent être lourdes de conséquences. Ne sombrons pas dans la peur ou dans le repli et projetons nous dans l'avenir. 

Ainsi ma conclusion, je renouvelle à chacun d'entre vous de belles réalisations pour 2018, du bonheur dans vos vies professionnelles, personnelles et familiales.

A nous, conseil de Villefranche, nous continuerons notre travail comme nous l'avons fait jusqu'à maintenant, afin de porter les besoins de la commune.

Michel Beullard.