De notre communauté de communes vers la commune nouvelle de Charny Orée de Puisaye

Une évidence qu'il a fallu défendre.La nouvelle organisation territoriale de la République modifie le cours de notre histoire, elle repose dorénavant sur un triptyque simple : grandes régions, grandes communautés de communes et grandes communes.

A ce contexte général, vient s'ajouter la situation financière de notre pays qui a pour conséquence une baisse considérable des dotations de l'Etat aux communes alors que, dans un même temps, les besoins de services publics sont croissants, l'Etat les transférant.

La commune nouvelle est la réponse que nous avons choisie à cela pour continuer à faire exister nos petites communes. La commune nouvelle est un regroupement de communes et non une fusion, elle a la clause des compétences générales et permet ainsi de préserver tous nos acquits.Les communes historiques conservent leur identité, leurs limites territoriales et leurs administrations locales.Le quotidien est toujours géré par le maire actuel, la proximité avec les habitants est préservée, voire renforcée.

Notre communauté de communes a mené à terme cette évolution et notre commune nouvelle est née.Si cette décision est effective au 1er janvier 2016, il reste bien entendu encore du travail puisqu'il nous faudra quand même rejoindre une grande communauté de communes et là, le législateur nous laisse le temps de nous organiser.

Soixante quinze conseillers constitueront le nouveau conseil municipal de la commune nouvelle de Charny Orée de Puisaye et éliront leur maire le cinq janvier prochain.Leurs actions seront tournées vers l'intérêt général de notre territoire.

Je remercie particulièrement la grande majorité des élus de Villefranche qui ont eu la volonté et le courage de faire aboutir ce projet que j'ai porté avec eux et avec les élus des 13 autres communes.
La charte de la commune nouvelle est consultable sur le site de la CCOP :

www.ccop.fr/documents/portal528/charte-de-la-commune-nouvelle.pdf

  Michel BEULLARD.